lof


lof

lof [ lɔf ] n. m.
XIIe « partie de la voile frappée par le vent »; néerl. loef
Mar. Côté du navire frappé par le vent. amure. Loc. Aller, venir au lof. lofer. Virer lof pour lof : virer de bord vent arrière. « Les vaisseaux firent tous tête à queue, virant lof pour lof » (Madelin).

lof nom masculin (moyen néerlandais loef) Côté du navire qui se trouve frappé par le vent. ● lof (expressions) nom masculin (moyen néerlandais loef) Aller au lof, se rapprocher du vent. Virer lof pour lof, virer vent arrière.

lof
n. m. Aller, venir au lof: lofer. Virer lof pour lof: virer vent arrière.

⇒LOF, subst. masc.
MARINE
A. — Côté du navire qui est frappé par le vent. Aller au lof, venir au lof. ,,Aller au plus près du vent`` (Ac. 1835-1935). Oh! mon dieu, Montaigne a bien raison! Comme la fatalité nous masche! « Tu as b... renaclé pour venir au lof, vieux marsouin », lui dit [au Capitaine] un homme à figure repoussante, et qui n'avait qu'un œil (SUE, Atar-Gull, 1831, p. 9).
Virer lof pour lof. Virer de bord vent arrière de façon que le navire présente au vent son autre côté :
Pour m'éloigner moins, je virai lof pour lof, et revins m'établir en panne, tribord amures à une encâblure environ, sous le vent du lieu où l'homme nous semblait surnager.
DUMONT D'URVILLE, Voy. autour du monde, t. 1, 1832-34, p. 80.
Lof! Ordre au timonier de mettre la barre du gouvernail sous le vent de manière que le navire vienne au vent (d'apr. GRUSS 1952). Lof tout! Ordre au timonier de mettre la barre au maximum sous le vent de manière à faire tourner vivement l'avant du navire dans la direction d'où le vent souffle (DUMONT D'URVILLE, Voy. autour du monde, t. 1, 1832-34, p. 80.).
B. — Vieilli. Point inférieur d'une basse voile attaché contre le bord situé du côté du vent. Lever les lofs (SOÉ-DUP. 1906). Lofs des basses voiles (ROB.). Cf. boute-lof rem. s.v. boute hors.
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1762. Au plur. des lofs. Étymol. et Hist. 1. Ca 1155 « coin inférieur d'une basse voile qui est du côté du vent » (WACE, Brut, 11212 ds T.-L.); 2. ca 1470 tourner son voile au louf du vent « savoir tirer tout le profit possible d'une situation donnée » (G. CHASTELLAIN, V, 250, 27 ds HEILEMANN Chastellain, p. 184); 3. 1573 « distance comprise entre le mât et le bord d'un navire » (DUPUYS, s.v. loo); 4. 1680 aller au lof (RICH.); 5. 1762 « côté du navire frappé par le vent » (Ac.). Peut-être empr. au m. néerl. loef « côté du vent », attesté dep. le XVIe s. seulement (KILIAN ds FEW t. 16, p. 478a), mais qui est prob. plus anc., cf. le m. b. all. lôf « côté du vent » (FEW, loc. cit.). La localisation géogr. des 1res attest. en a. fr. (norm.) ferait plutôt penser à un étymon a. nord., qui n'est cependant pas attesté. Bbg. LA LANDELLE (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, pp. 168-169.

lof [lɔf] n. m.
ÉTYM. V. 1155, « partie de la voile frappée par le vent »; « distance entre le mât et le bord du navire », 1573; néerl. loef.
Marine.
1 Point inférieur (de certaines voiles). || Lofs des basses voiles. || Lever les lofs.
2 (1762). Côté du navire frappé par le vent. — ☑ Loc. (1680). Aller, venir au lof; revenir au lof. Lofer. — ☑ (1694). Virer lof pour lof : virer de bord vent arrière (s'oppose à virer vent debout).
0 Les vaisseaux firent tous tête à queue, « virant lof pour lof » suivant la langue maritime, ce qui n'alla pas sans provoquer un assez grave désordre que signalent tous les rapports (…)
Louis Madelin, Hist. du Consulat et de l'Empire, Avènement de l'Empire, XXIV.
DÉR. Lofer; louvoyer. — (De au lof) Auloffée.
HOM. Loffe; formes du v. lofer.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • lof — lof …   Dictionnaire des rimes

  • Lof — (castellanizado: levo y lov) o caví (castellanizado: Cahuín); forma básica de organización social del pueblo mapuche, consistente en un clan familiar o linaje que reconoce la autoridad de un lonco (cacique). Contenido 1 Descripción 1.1 Lof küdaw …   Wikipedia Español

  • Löf — Löf …   Wikipédia en Français

  • Lof — (Spanish: levo and lov) or caví (Spanish: Cahuín); formed the basic social organization of the Mapuche, Huilliche and the extinct Picunche peoples, consisting of a familial clan or lineage that recognizes the authority of a lonco (cacique). The… …   Wikipedia

  • lof — (lof) s. m. 1°   Terme de marine. Le bord ou côté du navire qui se trouve frappé par le vent. Aller au lof, venir au lof, aller au plus près du vent.    Virer lof pour lof, virer vent arrière, en mettant au vent un côté du vaisseau au lieu de l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • LOF — steht für Dries van der Lof (1919–1990), niederländischer Autorennfahrer Die Abkürzung LOF steht für: Length of File, Länge einer Datei in Byte Livre des Origines Français, Verzeichnis der französischen Rassehunde der Société Centrale Canine… …   Deutsch Wikipedia

  • LOF — LOF. См. Непровар. (Источник: «Металлы и сплавы. Справочник.» Под редакцией Ю.П. Солнцева; НПО Профессионал , НПО Мир и семья ; Санкт Петербург, 2003 г.) …   Словарь металлургических терминов

  • Lof — (Loof), Getreidemaß in Kur u. Livland = 5 Liespfund …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Lof — Lof, Getreidemaß in Kur und Lievland – 5 Liespfund …   Herders Conversations-Lexikon

  • lof — Lof, voyez Loo …   Thresor de la langue françoyse


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.